Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La polysémie de la nouille

La polysémie de la nouille

Menu
Y faut pas jeter Bébé avec l'eau du bain 5- Le Bibi de Bébé

Y faut pas jeter Bébé avec l'eau du bain 5- Le Bibi de Bébé

Or donc, je pris Bébé sous le bras,  Bibi le biberon sous l’autre, je me demandai pourquoi Boby Lapointe n'avait jamais écrit de chanson intitulée "Le Bibi à Bébé", j’ouvris mon frigo, saluai la famille de rats locataires, leur demandai si le lait était encore bon. Comme personne ne daignait me répondre, je vérifiais moi-même. Il avait une couleur marronnasse tout à fait habituelle. Rassurée, je remplis Bibi avant de le faire chauffer une demi-heure au micro-onde.


*Cher lecteur, durant cette demi-heure d’attente, profites-en pour épiler les poils qui dépassent de ton nez et de tes oneilles*

 

Une demi-heure plus tard, je récupérais Bibi fort abîmé ; son plastique avait quelque peu fondu, le faisant ressembler à ces choses moches qu’on offre aux Césars…j’ai oublié le nom de ces objets ainsi que celui de l’ « « artiste » » auteur de ces horreurs mais bref, poursuivons.

 

eng06_anonyme_002f.jpg

 

Comme Bébé braillait de plus belle et que la tétine était intacte, je décidai de donner ce Bibi-ci à ce Bébé-là.

 

Mais, chose étrange et ô combien miraculesque, j’avais beau nutrir Bébé, celui-ci continuait à brailler, Bibi à la bouche…Perplexe, je chaussai mes lunettes et étudiai le problème de plus près en m’aidant des pages anatomiques du manuelàbébé. Au bout d’un long moment, la vérité me sauta au visage sous la forme d’un pet : l’orifice dans lequel j’avais introduit le Bibi pétait…Mais c’était bien sûr ! Je m’étais trompée de trou !

 

Je ne pouvais décemment faire boire ce Bibi chiasseux à Bébé, depuis toujours j'étais soucieuse des règles d'hygiène élémentaires, comme vous l'avez pu constater depuis le début de ce feuilleton ! J'essuyai donc mes mains maculées de merde sur le body à Bébé puis décidai de lui donner un petit pot Neslé 100% OGM. Et je m’en sortis à merveille puisque Bébé ne régurgita que trois-quarts de son petit pot sur ma face (y’a pas à dire, ça vise bien ces ptites bêtes-là), ce qui, d’après le manuelàbébé était tout à fait honorable !

 

Cependant, de nouvelles épreuves m’attendaient : dixit cette bible du bébé j’allais devoir changer une couche !

 

A suivre...