Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La polysémie de la nouille

La polysémie de la nouille

Menu
Les cheveux des filles

Les cheveux des filles

Zavez remarqué que dans les séries, quand une fille va bien, elle a les cheveux raides et bien peignés mais que quand elle pète un câble ou fait une dépression, elle a les cheveux légèrement gaufrés/ des fourches monstrueuses / des pointes blondes décolorées hideuses/ les trois mon capitaine.



Parce que les filles dans les séries, quand elles vont mal, elles oublient tous les accessoires de coiffure du genre "oh là là, je vais pas bien, je me peigne plus, na !" 

Démonstration n°1: Debra Morgan dans Dexter.

debra10.jpg
Remarquez que notre héroïne est épanouie: cheveux brillants, bien coiffés et tellement soyeux qu'elle ne peut s'empêcher de les tripoter.

debra-morgan.jpg
Et là, c'est la crise: cheveux ternes, gaufrés, fourches jaunes hideuses des fois que le spectateur serait trop con pour comprendre que la zhéroïne va mal.

Démonstration n°2: Karen Jackson dans Shameless.

karen-jackson-and-shameless-on-showtime-us-gallery.jpg
Avant la dépression, on peut manger des olives avec classe.

sham2-copie-1.jpg
Après la dépression, c'est fini les olives !

Psychologie féminine, leçon 1: Quand une fille va mal, ses cheveux trinquent sévère !