Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La polysémie de la nouille

La polysémie de la nouille

Menu

Blaise Pascal

Nous l’avons déjà dit et nous le répèterons même géhennés (prenez un dico et faites pas chier), les types qui ont un nom de famille en forme de prénom sont des psychopathes (cf. Guy Georges, Emile Louis) et Blaise Pascal ne fait pas exception à la règle douloureuse et sanglante !

Le brave garçon est né le 19 juin 1623 à Clermont-Ferrand* (ville de Giscard, déjà ça pue !!) du spermatozoïde d’Etienne Pascal et de l’ovule d’Antoinette Bégon*, arrière-aïeule du créateur du spray pour tuer les insectes : déjà, on sent les pulsions meurtrières dans cette famille !
D’ailleurs, à l’âge de deux ans, Blaise est cru ensorcelé* : il est sec et moche et ne supporte pas la vue d’un liquide* ainsi que la vue de ses parents ensemble* « quoiqu’il les vît fort bien l’un et l’autre séparément »* dixit le rapport de Gilberte Pascale, sœur de l’ensorcelé*. Papa Pascal accuse une vieille qui vit dans leur maison*, il la houspille, il la géhenne un peu (quoi, vous n’avez toujours pas trouvé ce que ça signifie ?) et la vieille finit par avouer ! Elle décide de transvaser le sort de Pascal vers un animal*. Un pauvre chat passe par là en se léchant le scrotum, elle l’attrape, le balargue par la fenêtre*, l’animal tombe roide* (…mais c’est tout à fait logique comme moyen médicinal, moi-même je balance un chat par la fenêtre à chaque fois que je mouche vert et ça marche du tonnerre !). Puis elle fabrique un gâteau à base d’herbes, le pose sur le nombril de l’enfant qui guérit miraculeusement* ! C’est mieux que l’Exorciste non ? Quand on vous dit que les Pascal c’est un peu une famille de tarés !!



...LA SUITE MARDI SUR LE SITE DU GRAND BAZART
http://www.legrandbazart.com/